baniere remparts porrentruy

L'Ajoie, à l'image de Saint-Ursanne ou de Porrentruy n'est pas cité...C'est vrai qu'il y a de beaux édifices anciens à découvrir sur notre territoire national...

Article de 24Heures.ch

 

Les Suisses très attachés à leurs monuments
Patrimoine: Un enquête de l'Office fédéral de culture met en lumière l'amour que portent les citoyens au patrimoine historique du pays.

image: Keystone

 

Le Pont de la Chapelle de Lucerne, le Palais fédéral, le château de Chillon (VD) et ceux de Bellinzone devraient absolument encore exister dans cent ans, estime une majorité des Suisses. A leurs yeux, ces monuments sont constitutifs de l'histoire du pays.  Près de trois quarts des Suisses considèrent que les monuments historiques contribuent à forger l'attachement au lieu auquel ils se sentent appartenir. C'est ce que confirme une enquête représentative commandée par l'Office fédéral de la culture (OFC) en rapport avec les Journées européennes du patrimoine des 12 et 13 septembre.Le point du questionnaire qui recueille la plus grande adhésion est celui ayant trait à l'importance sociale des monuments et au fait que ceux-ci incarnent l'histoire d'un pays ou d'un lieu, écrit l'OFC jeudi dans un communiqué.

Points d'ancrage

Les monuments à valeur historique et patrimoniale sont perçus comme des points d'ancrage dans une époque où tout va de plus en plus vite. Ils constituent des repères et évoquent quelque chose de rassurant comme un chez soi. Ces monuments contribuent à renforcer l'attachement émotionnel à un lieu et sont des porteurs d'identité culturelle. Les monuments augmentent la qualité de vie d'une grande partie de la population suisse, selon le sondage.

Pour neuf habitants sur dix, les monuments historiques revêtent une grande importance sociale et une importance personnelle pour les trois quarts.

Environ 75% des personnes interrogées indiquent que le lieu où elles «se sentent chez elles» possède un monument emblématique qui renforce en elles le sentiment d'appartenance à ce lieu. Sa préservation est jugée importante pour 86% des avis exprimés.

Environnement familier

Pour 56% des personnes interrogées, certaines constructions comme des maisons spécifiques, des églises, des places ou des fontaines sont déterminantes pour leur environnement familier. C'est le cas de 59% des Suisses alémaniques, contre 55% de Tessinois et 47% de Suisses romands. En Suisse romande, les personnes indiquant qu'il n'existe quasiment pas voire pas du tout de culture du bâti à l'endroit où elles se sentent chez elles sont trois fois plus nombreuses que dans les deux autres régions linguistiques.

Il existe également des différences entre la ville et la campagne. Alors que six citadins sur dix considèrent que certaines constructions sont déterminantes pour leur environnement familier, ce n«est le cas que pour quatre personnes sur dix à la campagne.

Lucerne en tête

Les monuments historiques les plus cités sont le Pont de la Chapelle à Lucerne, le Palais fédéral à Berne et le Château de Chillon. Sont également fréquemment cités les Châteaux de Bellinzone, la Cathédrale Notre-Dame de Lausanne, la Vieille ville de Berne, ainsi que les Châteaux de Tourbillon et de Valère à Sion et le Jet d'eau de Genève. La notion de patrimoine revêt toutefois un sens large au sein de la population: il va des constructions de Le Corbusier à l'amphithéâtre d'Avenches (VD) en passant par le tunnel du Gothard.

L'enquête a été réalisée par l'Institut Link par téléphone dans les trois régions linguistiques. Au total, 1001 interviews ont été réalisées entre la mi-juin et le début juillet. (ats/Newsnet)